3D cours vendredi 7/2

Publié le par faberfort

Pour lundi : avoir la photographie que vous aviez choisie pendant l’exposition, vos notes aussi si vous en aviez prises. Travail de préparation pour  une rédaction notée /15

 

1ère heure : Correction de la rédaction argumentative

Lecture des rédactions argumentatives et notation au crayon en fonction des critères donnés dans les consignes.

Sélection des meilleures introductions et conclusions

 

Introduction

Dans la vie de tous les jours il est fréquent de croiser des gens qui pensent pouvoir se faire justice eux-mêmes.

Que ce soit dans une bagarre, une vengeance mesquine, ou un acte criminel, les exemples ne manquent pas et le but est aujourd’hui de répondre à la question : « peut-on se faire justice soi-même ? »

Si l’on veut se faire justice soi-même alors, il n’y a pas de droiture, d’équité envers d’autres personnes même si certains croient pouvoir être impartiaux.

Tout d’abord, je vais aborder certains arguments qui prouvent que se faire justice soi-même est compréhensible, puis, à l’inverse, j’aborderais le fait que se faire justice soi-même, est inadmissible.

 

Conclusion :

Je pense personnellement que les arguments sont partagés car son intérêt est de sauver son fils, il ne pense à rien d’autre car la plupart de ses actes sont hors la loi, et ce n’est pas un criminel.

C’est un bon père qui aime son pays, il avait besoin de cet argent et ne pouvait pas payer l’opération pour Mike.

Un tel acte de la part d’un citoyen peut montrer que la société fonctionne avec l’argent et que l’humanité devrait passer avant l’argent. Cela montre que la société pense plus à s’enrichir qu’à sauver des vies.

 

 

2ème heure : SIV s2 : La mise en scène d’un affrontement, Persépolis, la BD et l’argumentation

Analyse d’une planche de la BD + extraits de film

 

Manuel p.44

1. La petite fille veut aller manifester. Son regard et ses ordres montrent sa détermination. « T’occupe on ira quand  même ! »

Bande-annonce du film : https://www.youtube.com/watch?v=VNUGHxZviag

 

2. 3.Le noir est la couleur de l’affrontement  dans la rue ou de la colère comme le montrent les vignettes 7,11 et 12 en particulier.

Extrait du film, la fin de la manifestation : https://www.youtube.com/watch?v=2t361TvVrL4

 

La mère gifle la fille et la servante sous l’effet de la peur plus que sous l’emprise de la colère.

 

Cette autobiographie a un double intérêt, elle se présente sous forme de BD puis de film, mais surtout elle associe le récit de vie personnelle à la première personne (dans les encadrés) et l’histoire de tout un pays l’Iran.

 

A finir : l’extrait sur l’histoire de l’Iran pour comprendre les raisons de la manifestation : https://www.youtube.com/watch?v=X4g8SOLa0E4

Publié dans 3D cours en ligne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article