3A cours jeudi 6/3

Publié le par faberfort

Extrait 2 l’oncle raconte la mise en œuvre de la révolution

https://www.youtube.com/watch?v=BI32DRb6gHQ

 

L’extrait commence quelques mois après le départ du Shah, donc après la manifestation représentée sur la BD. On apprend que la population est heureuse de ce changement, « euphorique ». Certains ce découvrent une âme de révolutionnaire comme par exemple l’institutrice « qui étais une fervente admiratrice du Shah » et qui à présent dit à la classe de Marjane de déchirer les photos de la «  famille royale ». C’est à cette époque que la petite fille rencontre son oncle qui a été un vrai opposant à la dictature.

Il a était témoin de l’exécution de son oncle par l’armée du Shah et a décidé de s’enfuir en Russie. Comme il voulait revoir ses parents, il a été arrêté et jeté en prison en Iran.

 

L’oncle de Marjane explique l’intérêt de ce retour en arrière et de l’évocation de souvenirs autobiographiques  comme moyen de « perpétuer la mémoire de la famille » afin que la vérité éclate.

Le retour en arrière de Marjane contient un 2ème retour en arrière : le récit de son oncle.

 

Interview de l’auteure devenue adulte

https://www.youtube.com/watch?v=GEQuDfHmr3A

 

p.45

 

Interview  dans L’Express.

Interview télé.

Rétablir la vérité sur l’Iran.

L’Iran est encore dirigé par une dictature, à l’époque où Persépolis paraît.

Il y a aussi des adolescents qui aiment écouter du rock.

Elle raconte sa jeunesse et les fêtes qui son interdites mais que les jeunes adorent.

Les Iraniens ne sont pas tous des fous de Dieu.

Les jeunes vont à l’université.

L’auteur explique qu’il ne faut pas condamner tout un peuple à cause de certains citoyens.

Ce sont les femmes qui profitent de l’Université en réussissant brillamment.

Il faut faire la différence entre les fanatiques et les démocrates

« Il y certes des illuminés mais ils ne sont pas la majorité. »

Entre ceux qui ne pensent pas par eux-mêmes et les autres plus intelligents

Sa famille vit librement, les jeunes approfondissent leurs études.

L’auteur veut montrer le citoyen normal

Ses parents vivent normalement en apparence mais elle a peur d’aller en Iran.

Publié dans 3A cours en ligne

Commenter cet article