3e SIV s3

Publié le par fabercours

SIV s3, p.106 : Comprendre comment la simplicité de l'écriture décrit des sentiments complexes

Lisez le texte et les questions en silence 10 minutes.

Le soldat allemand comme le prisonnier juif sont tous les deux en route vers une mort fort probable, respectivement sur le front russe et dans un camp de concentration.

L'époque, le système politique, à savoir les circonstances en ont fait des ennemis : l'un bourreau, l'autre est bouc-émissaire.

Néanmoins, dans ce huis-clos (= lieu à part où l'on est pas dérangé), face à face, tous deux prennent conscience de leur point commun : un homme face à la mort.

Quelque chose d'étonnant ce passe alors : le juif comprend qu'il n'en veut pas à cet homme précisément mais au système nazi. De même, l'allemand ne prend pas le juif pour un ennemi.

Chacun à leur façon, ils s'offrent du réconfort : 2 paquets de cigarettes, des paroles de soutien.

Comment je vois l'autre et comment l'autre me voit ?

Interview d'Aida

Publié dans 3E

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article