Dyscalculie : définition et symptômes

Publié le par fabercours

L'enfant dyscalculique n'arrive pas à conceptualiser correctement les nombre et leurs rapports

L'enfant dyscalculique n'arrive pas à conceptualiser correctement les nombre et leurs rapports

Comme la dyslexie, la dysgraphie ou la dysorthographie, la dyscalculie est un trouble du langage écrit et scolaire : celui-ci est en rapport avec les chiffres et le calcul.

Symptômes de la dyscalculie

La dyscalculie se traduit par des difficultés :

  • à évaluer de petite quantités (par exemple le nombre d'objets placés devant soi).
  • à dénombrer (capacité à évaluer immédiatement une quantité allant de 1 à 4 sans avoir à énumérer).
  • à écrire les chiffres (le dyscalculique peut par exemple écrire 202 au lieu de 22).
  • à lire des nombres (par exemple, l'enfant inverse les chiffres et lit 6 au lieu de 9 ou 52 au lieu de 25).
  • à lire une suite de nombres (y compris à mémoriser les numéros de téléphone).
  • à comprendre le sens des nombres, et le fait qu'un nombre peut être supérieur ou inférieur à un autre (5 est plus grand que 3, 2 est inférieur à 3...).
  • à réaliser des calculs arithmétiques simples (du type 5 - 2 = ?), que ce soit à l'écrit ou en calcul mental. Exemple : pour réaliser une addition simple comme 3 + 2, un enfant dyscalculique va compter sur ses doigts 1, 2, 3, 4 et 5 ; même au bout d'un an, il continuera à utiliser cette méthode (tandis que les enfants ne présentant aucun trouble développent le calcul direct).
  • à mémoriser les tables d'addition et de multiplication.
  • à distinguer les différents symboles : +, -, × et / avec la difficulté à comprendre des concepts tels que « deux fois plus que », « moins que », etc.

source : comprendre choisir

Publié dans dys, Dyscalculiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article