Dico visuo-sémantique : explication de la méthode

Publié le par fabercours

Cette méthode atypique de mémorisation de l’orthographe des mots peut permettre à un enfant dyslexique/dysorthographique de prendre le contrôle de l’apprentissage de son vocabulaire.

Dans un premier temps, l’enfant analyse le mot pour découvrir la difficulté liée à celui-ci. Il se demande ce qui risque de lui poser un problème dans ce mot. Il identifie ainsi la ou les difficultés propres à son mode d’apprentissage (métacognition).

Ensuite il passe par une représentation de la signification du mot (travail sur le sens).

En créant une image de cette signification, qu’il va dessiner (mémoire kinesthésique), il réalise un ancrage sur lequel il peut mettre en évidence la difficulté orthographique du mot en question.

"La mémoire visuelle des images est donc utilisée comme support pour atteindre la mémoire visuelle des lettres :

Questions à poser à l’enfant pour l’accompagner dans la restitution :

a. Tu vois mentalement ton dessin?

b. Que vois-tu d'écrit dedans ?

 

Le mieux est que chaque enfant imagine et réalise lui-même une illustration pour le mot à apprendre. néanmoins, il appréciera d'avoir des exemple pour être inspiré ou pour plus facilement intégrer de nouveaux mots.

Cliquez ici pour les ressources : fiches mots

 

Publié dans Dysorthographie

Commenter cet article