3E Histoire des arts Captain America, un comics américain 1954

Publié le par faberfort

Histoire des arts

Captain America, un comics américain 1954

  1. Un comics du temps de la guerre froide

1. Couverture du comics CAPTAIN AMERICA, crée par Stan-Lee, 1954

2. Epoque de la guerre froide: les américains combattent les Soviétiques et les communistes.

3. Captain America est un « super-soldat, à la force surhumaine ». Son costume est aux couleurs du drapeau Américain. Son masque en porte l’initiale.

4. fait

5. Le héros est cerné par l’ennemi, qui le menace de ses armes (pistolet, éclairs). Un monstre Soviétique tient Bucky par les cheveux.

6. Ce comics s’adresse aux Américains, pour qu’ils soient méfiants et combattifs.

  1. La 1ère planche à la loupe
  1. La grande vignette se place sur plus de la moitié de la page et déborde sur la partie de droite. Elle pose la situation initiale et crée le suspense.
  2. C’est Electro qui est chargé d’électricité, dont le costume est soviétique, qui va tenter de tuer Captain America ; il a l’air cruel.
  3. Les éléments qui suggèrent le mouvement sont les traits qui sortent des mains et des yeux d’Electro et la lumière qui l’entoure.
  4. La 1ère vignette sert à commencer l’épisode, accrocher le lecteur et présenter les personnages.
  5. Cette bulle est particulière car elle renvoie au narrateur. Il a un statut externe mais un point de vue omniscient.
  6. Ces vignettes font un retour en arrière et récapitulent ce qui s’est passé avant la vignette principale : les origines du héros, de son ennemi.
  7. Il y a du mouvement et un flash back.
  8. Ils sont des chefs soviétiques.
  9. La suite sera le combat entre Captain America et Electro pour défendre le civil.

C. Prolongement Pop art

  1. Il est un représentant du pop art
  2. C’est une abréviation du Popular art
  3. Il s’inspire des publicités, magazines, bandes dessinées, photographies, sérigraphies.
  4. Le titre reprend l’onomatopée qui exprime le bruit fait par le missile.
  5. Cette œuvre rappelle les comics par la structure d’une vignette, le graphisme et les couleurs vives, la bulle de paroles du personnage.
  6. L’impact visuel est plus fort et l’on a l’impression d’être face à la scène comme inséré dans la B.D.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

quelqu'un 31/05/2015 16:20

Bonjour,
Je détient de même un blog su le thème. Je vous invite à le visiter vous et tous ceux qui le souhaite.http://alexandre321123min.wix.com/etudedecomicshda

quelqu'un 31/05/2015 16:20

http://alexandre321123min.wix.com/etudedecomicshda